Comment aménager mes combles ?

Pour agrandir sa maison, on n’est pas obligé de se lancer dans de gros travaux d’extension. Aménager ses combles peut parfois être suffisant. Cela peut permettre de gagner quelques mètres carrés de plus pour créer une chambre d’amis, une salle de jeux, une cuisine, une salle de bain… Tout ce qu’il faut faire, c’est de bien exploiter l’espace et ne surtout pas négliger l’isolation et la luminosité. Découvrez nos conseils pour mener à bien votre projet.

Mes combles sont-ils habitables ?

Avant de vous lancer dans l’aménagement de vos combles, demandez-vous au préalable si ce projet est faisable. Quelques conditions essentielles doivent en effet être observées. Par exemple, si votre charpente empiète sur la surface du plancher, il sera impossible d’exploiter l’espace disponible. Dans ce cas-ci, la seule option qui vous reste est de faire des travaux de transformation. Cela occasionnera évidemment des coûts supplémentaires.

Par ailleurs, si la hauteur sous faîtage est inférieure à 1,80 mètre, les combles ne peuvent pas devenir habitables. Mais ici aussi, des travaux de rehaussement de la toiture sont envisageables. Du moins si vous tenez vraiment à aménager vos combles.

Les formalités à respecter avant d’aménager ses combles

L’aménagement de vos combles conduit nécessairement à l’augmentation de la surface de plancher de la construction. Et au-delà de certaines limites imposées par la loi, vous êtes invité à effectuer quelques formalités administratives.

Ainsi, si la surface créée dépasse les 20 m², une demande d’autorisation peut être nécessaire :

  • Une déclaration préalable suffira si la surface créée est en dessous de 40 m²
  • En revanche, vous devez demander un permis de construire si la surface excède les 40 m²

Dans tous les cas, pensez à informer votre assureur afin de modifier votre contrat habitation.

Aménagement des combles : prioriser l’isolation

L’étude de faisabilité terminée et les formalités administratives achevées, il faut désormais passer à l’étape suivante : les travaux d’aménagement proprement dits. Ici, vous devez donner priorité à l’isolation. Si vous prévoyez de transformer vos combles en pièce à vivre, l’isolation est essentielle pour garantir un bon confort en été comme en hiver. Mais surtout, bien isoler répond aussi à un besoin d’économie d’énergie.

L’isolation des combles peut se faire de deux manières : depuis l’intérieur ou depuis l’extérieur (cliquez ici pour en savoir plus sur l’isolation intérieure et extérieure). L’isolation intérieure n’exige pas de lourds travaux. Il suffit parfois de fixer un isolant recouvert de laine de verre, de laine de roche ou, si vous préférez les solutions naturelles, de la laine de cellulose, du chanvre, du lin… Par ailleurs, si vous souhaitez garder votre charpente apparente, l’isolation par l’extérieur constitue une meilleure option. Il faudra néanmoins prévoir un budget plus conséquent. Cette option peut en effet exiger de défaire la toiture et occasionne donc des travaux plus ou moins importants (à confier à un spécialiste).

Enfin, pensez également à installer un système de ventilation VMC. L’équipement vous aidera à purifier l’air dans votre nouvelle pièce et lutter contre les problèmes d’humidité (découvrez dans cet article comment traiter l’humidité). Rappelez-vous aussi que l’isolation thermique des combles peut vous ouvrir droit à des aides financières en France. Il suffit de confier vos travaux à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

N’oubliez pas d’apporter de l’air et de la lumière

L’isolation est un aspect essentiel dans l’aménagement de vos combles. Mais cela ne veut pas dire qu’il faut négliger la luminosité et la ventilation. Ce sont aussi des aspects importants si vous projetez de transformer vos combles en pièce à vivre.

Afin que la pièce soit suffisamment éclairée, prévoyez par exemple une ou plusieurs ouvertures. Certes, des fenêtres de toit ou des lucarnes feront très bien l’affaire. Mais il serait aussi intéressant d’installer des fenêtres sur toutes les extrémités, ainsi que sur les murs pignons. La pièce sera davantage éclairée et ventilée. Notez toutefois que la création de ces ouvertures peut être soumise à des autorisations préalables. C’est pourquoi il est crucial de les prévoir dès le début de votre projet.

Quid du plancher et de l’escalier ?

Le sol de vos combles aménagés doit être suffisamment solide pour supporter le poids des meubles et autres installations que vous prévoyez d’y placer. En guise de référence, notez qu’un plancher doit au moins être capable de supporter un poids de 150 kg/m². Tenez ainsi compte de ce détail lors de l’aménagement de votre ex-grenier. Pour le revêtement du sol, privilégiez par exemple les matériaux légers. A la place du carrelage, vous pouvez opter pour du tapis décoratif, beaucoup plus léger et esthétique.

Concernant l’escalier, le choix doit se baser le type de pièces que l’on souhaite aménager dans ses combles. S’il s’agira d’une pièce que vous allez peu fréquenter (une chambre d’amis par exemple), un escalier étroit fera très bien l’affaire. Mais si votre projet d’aménagement vise à créer une chambre supplémentaire, une cuisine ou une salle de bain, l’idéal serait d’opter pour un escalier large. Certes, cela va bouffer plus d’espace. Mais votre confort sera meilleur.

Le cloisonnement et l’aménagement des combles : nos conseils

Une fois les travaux d’aménagement terminés, vous pouvez maintenant penser à la décoration et au cloisonnement de votre nouvelle pièce à vivre. Evidemment, tout va dépendre de l’usage que vous allez faire de cette pièce : chambre, dressing, salle de bain, cuisine, salle de jeux… Mais quel que soit votre projet, il est conseillé d’investir dans des matériaux légers, que ce soit pour les revêtements du sol, les revêtements du mur ou les cloisons. Privilégiez par exemple le placo, un matériau qui s’apprécie autant pour sa légèreté que pour son esthétique. Aussi, utilisez le moins possible de cloisons afin de mieux aérer l’espace.

Enfin, pensez à aménager les placards et rangements sur les parties basses de la pièce. C’est une bonne solution pour optimiser l’espace, tout en soignant la décoration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *