Immobilier neuf ou ancien ? Le guide pour bien choisir

Vous souhaitez investir dans l’immobilier mais vous hésitez entre l’achat dans le neuf ou dans l’ancien? Si l’ancien bénéficie de prix plus attractif et d’un charme souvent plus à même de voua faire craquer, le neuf n’a pas à rougir grâce notamment aux aides à l’achat dont il dispose. Petit tour d’horizon des pour et des contres pour l’achat dans l’immobilier neuf et dans l’immobilier ancien.

logements neufs et logements anciens : quelle définition ?

Un logement neuf est, suivant la loi, est un logement qui a été construit il y a moins de 5 ans, qui n’a jamais été occupé par le propriétaire et qui n’a jamais été revendu. Ces trois critères vous permettent d’accéder au titre de logement neuf et donc de pouvoir avoir accès à des aides.

Un logement ancien est par définition un logement qui n’est pas neuf (voir paragraphe ci-dessous). Il a donc déjà fait l’objet d’une vente ou d’une donation par son propriétaire. Certains logements sont dit récents car ayant moins d’une dizaine d’années. Mais même un logement ayant un an et ayant été revendu une fois appartient à la catégorie des récents mais également à la catégorie des anciens.

L’emplacement : dynamique ou accessible ?

Un logement neuf a beaucoup plus de chance d’être construit dans les périphéries des villes, la ou les terrains constructibles sont accessibles et disponibles. Alors que les espaces à bâtir se font de plus en plus rares dans les centres-villes. Plus loin des commerces donc, mais plus proches de la campagne et avec une plus grande superficie.

Un logement ancien sera beaucoup plus proche du centre-ville. Vous bénéficiez en faisant cette option de beaucoup plus d’option car plus de 90% du parc immobilier en France est composé de logements anciens. Un gros plus donc si vous souhaitez être à coté des commerces, écoles, centres de divertissement, …

Le prix : avantage à l’ancien

Un logement neuf impose beaucoup plus de contraintes pour l’entreprise de BTP chargée de réaliser la construction. Normes handicapée, de sécurité, … Le prix du terrain et l’augmentation des matériaux rentrent également en compte, tout comme la TVA, à 20%. Il faut donc compter sur un tarif entre 15 à 25% de plus élevé que dans l’ancien.

Un logement ancien dépend de la remise à neuf de celui-ci, et de sa localisation. Il peut être plus avantageux d’acheter un logement ancien ou d’importants travaux sont à réaliser, réduisant ainsi de beaucoup le coût d’achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *